Un affaissement de la poitrine (ou ptose mammaire) survient généralement après un amaigrissement important ou à la suite d'une grossesse. La ptose peut être isolée ou associée à une hypertrophie ou à une hypoplasie mammaire qui peuvent être corrigées dans le même temps opératoire. La plastie de correction de ptose a pour but de remonter l'aréole et le mamelon et de remodeler la glande pour obtenir un volume et une forme harmonieuse.
Pour ce faire, le chirurgien esthétique réalise une incision autour de l'aréole et une incision verticale. Il est parfois nécessaire de recourir à une incision en forme de « T » inversé, dans le sillon sous le sein.

Cette intervention est habituellement peu douloureuse. Les drains mis en place sont généralement retirés au bout de 24 heures, en même temps que le premier pansement. Le port d'un soutien-gorge est alors conseillé nuit et jour pendant un mois. Les fils sont retirés après deux à trois semaines, et les ecchymoses superficielles (bleus) disparaissent habituellement au bout de deux ou trois semaines. Un engourdissement temporaire des mamelons peut parfois prendre quelques mois avant de disparaître .

Le principal risque réside au niveau des cicatrices, qui peuvent évoluer de manière imprévisibles. Elles seront donc surveillées de près. Si nécessaire, elles pourront être atténuées par maquillage permanent.  Une légère asymétrie, généralement présente avant l'intervention, peut subsister également après l'opération.

La correction de ptose peut être effectuée à partir de 17 ans dans les formes importantes, bien qu'il soit généralement conseillé d'attendre la fin des grossesses avant de l'envisager. L'allaitement reste possible après l'intervention. Le sein opéré reste naturel, sensible aux modifications hormonales et aux variations de poids.
Powered by Floor CS | Hosted by Evok | Designed by trame